03/11/2014

Sorties Novembre 2014

Dimanche 30/11/2015 : A l’assaut du col
Par Alain Darville

C’est par une froide matinée hivernale que nous nous sommes élancés sur un petit parcours concocté par notre Guy en direction d’Ittre, Ronquières et Tubize. En fait la version light d’un parcours qui passait jadis en plus par la cote du Bruineput (ma préférée) et le Bois de Halle. Ici nous zappons tout ça, en suivant le canal. Canal qui fume dans le brouillard à 0°c. Fait froid, nous avons perdu 16°c depuis dimanche passé, et je me demande si tout le monde est bien protégé du froid ?? Nous croisons même des cyclistes en cuissards courts !!

Nous avançons tranquillement, groupés, Jean-Louis filmant (en mode flouClin d'œil) et photographiant, tout en menant de temps en temps le peloton.

La côte d’Ittre est enfin là, je m’étais endormi en grelotantInnocent. J’essaye de rattraper les premiers dans la côte, le temps de voir que par un froid pareil, faire des efforts se paye assez vite. Dans la côte, Jean-Louis emmène Gabriel, Fabrice et Eric avec son VTT (qui avance comme avec un vélo de course). Jos, Guy, Daniel et nos 3 invités roulent derrière.

Nous continuons jusque Ronquières, puis nous faisons demi-tour le temps d’attaquer le Col du Bois de la Houssière où nous atteignons l’altitude assez inimaginable de 151 mSourire. Ensuite, nous faisons le parcours inverse de notre 200 classique en passant par Tubize. Le groupe reprend alors le canal pour rentrer à Bruxelles.

Sauf Guy et Daniel qui n’en n’ont pas assez. Ils veulent encore faire quelques côtes. Je les suis, je crève lentement, je gonfle vite à Vogelweelde en espérant tenir mais je redégonfle à Buizingen. Maintenant il faut changer la chambre à air. Guy arrive à gonfler à 8 bars avec sa petite pompe. 70 ans Cool et moi j’arrive (quand j’y arrive) péniblement à 4 bars. Va falloir faire de la musculation asap.

Nous continuons maintenant le long du canal vent dans le dos jusqu’à Anderlecht. Le thermomètre a gagné 1° depuis le départ et il fait toujours aussi froid. L’hiver est bien là…

 

 

30-11-2014

 

 

 

______________________________________________________________________________________________________

Dimanche 23/11/2014 : Un retour un peu chaotique
Par Alain Darville

Nous sommes bientôt en décembre et il fait 16°c !! Pas de vent, juste un peu d’humidité mais pas assez pour prendre un VTT. Comme me le fait remarquer Eric qui lui a pris son VTT, j’avais dit que je roulerais en VTT quand il fera mouillé, pas humide… Comme les autres continuent à venir en vélo de course, ce sera beaucoup plus difficile. Mais Stéphane, lui, a franchi l’étape : il vient avec son vélo hybride, croisement incertain entre un VTT et un vélo de ville, mais en gardant les inconvénients des deux…

Nous sommes une quinzaine au départ, en comptant, ceux du club 2014, les nouveaux 2015 et les invités hivernaux. Nous allons rouler groupé, du moins les 30 premiers kilomètres, après ce sera un peu n’importe quoi…

Au km 18, crevaison, de ma part. Mes pneus ont déjà vécu quelques kilomètres mais les changer en hiver, vaut-ce la peine ? Eric enlève le pneu, remet la nouvelle chambre à air après que Jean-Louis ait vérifié qu’il n’y avait rien dans le pneu, Eric a remis le pneu,  je pompe et Freddy met des derniers bars…

Comme cela ne roule pas trop vite, j’ai le temps d’avoir mal partout. Je ne récupère pas assez rapidement de mes sorties du samedi, qui elles se font en VTT avec des distances un rien plus importantes que le dimanche.

Un de nos invités espagnols crève à son tour, le groupe s’en va, j’essaye de rattraper la queue. Nous restons à cinq, avec un Guy en pleine forme, qui remet le pneu trop rigide et un peu rebelle sur sa roue.

Nous retrouvons bien plus loin Eric, Stéphane et Gabriel, qui nous attendaient. Mais Jean-Louis, Freddy, Pierre-Yves et Daniel nous attendaient ailleurs. Nous sommes passés par un autre chemin. Je téléphone à Jean-Louis pour qu’ils viennent nous retrouver. Guy a continué avec Eric et les autres, Stéphane a pris un peu d’avance sur nous.

Mais maintenant ça va rouler. Daniel nous laisse partir. Nous revenons sur Stéphane, qui souffre un chouia plus qu’en course. Jos est avalé.

A 3 km du but, Pierre-Yves fait une belle glissade dans la boue en essayant de suivre Jean-Louis. Rien de cassé, mais il est tout brun sur le côté gauche.

 

 

23-11-2014

 

__________________________________________________________________________________________________________

Dimanche 02/11/2014 : Baraque à 52 km/h
Par Jean-Louis Van Obbergen

Ce dimanche, nous avons fait les 60 km du circuit Lanoye.

Au départ, nous étions 13 cyclistes + 3 personnes qui ont roulé avec nous les derniers temps. Nous sommes partis sous l’allure de Guy et Daniel W : Jos, Benoit, Michel, Pierre, Pierre-Yves, Dany, Daniel W., Eric 2, Eric, Jean Paul, Guy, Freddy et moi.

A Herfelingen Eric 2 et moi, nous avions une petite avance, le jeune Eric me disais : « je ne roule pas trop vite! Mais mon compteur ne fonctionne pas ».

Donc on a attendu le groupe!

Puis un autre groupe est parti avec Freddy, Dany, Pierre Yves et moi et on a roulé jusqu’au cimetière d’Enghien!

Eric et Eric 2 voulant nous rattraper se sont trompés de chemin! (note du webmaster : « M’étonne pas ! »).

Au cimetière on a attendu un moment mais pas de nouvelle des  2 Eric!

Daniel W. commençait à s’énerver en disant : « Et pourtant je lui avais dit de rester dans le groupe !! ».

Après un temps d’arrêt on a continué la route, à hauteur de chemin de fer un peu avant Tubize, Pierre-Yves et moi on a accéléré  pour atteindre la vitesse de 52 km/h. Naturellement vent dans le dos.

A hauteur de Tubize à la petite rivière de la Senne, on a attendu le reste du groupe.

Là on a continué vers Lembeek, mais à la surprise de Jos on allait par Halle et la montée de Lembeek.

De retour vers Halle direction Bruxelles.

Une fois arrivé de nouveau sur le canal, c’était de nouveau baraque 42 km/h, le long du canal, et surprise Guy était toujours là.

C’était de nouveau parti une fois Ruysbroek, la cadence ne descendait plus jusqu’au club House.

Quand on est arrivé à hauteur de la route de Lennik surprise Eric nous attendait. Donc arriver au Club House ont avait 67 km, Eric et Eric 2 ont terminé leur parcours! Eric nous disait qu’ils ont fait 72 km.

On buvait un verre avec Eric, Guy, Jos et moi.  Pierre-Yves et Freddy devaient directement retourner à la casa.

Quand je suis partie pas de nouvelle de  Daniel W, Benoit, Michel et Pierre.

Eric à reconduit Eric 2 à la maison comme un bon père de famille.

 

 

02-11-2014

 

 

Les commentaires sont fermés.